TECHNOLOGIE TRAROM

STRUCTURE MODULAIRE EN BOIS À HAUT NIVEAU DE RÉSISTANCE

TRAROM est un projet de recherche dans lequel plusieurs systèmes structuraux en bois utilisés principalement dans la construction de maisons roumaines traditionnelles ont été étudiés, analysés et testés. Le projet visait à déterminer le système structurel le plus performant, du point de vue de la résistance à la force de coupe qui simule le comportement de la structure lors d'un tremblement de terre, selon la EUROCOD 5.

 

Les systèmes structurels proposés visent à utiliser des éléments en bois aussi simples, aussi faciles à exécuter, sans avoir besoin d'une main-d'œuvre qualifiée. Le cadre structurel du mur est en bois de 4 à 6 cm d'épaisseur et qui est renforcé par des lattes de 2 cm pour être placé à 45 degrés dans différentes directions de chaque côté. Les joints et liaisons entre les éléments sont réalisés par fixation mécanique dans des vis ou clous de différentes tailles.

 

Chaque système structurel a été testé dans les mêmes conditions avec une force qui simule le plus précisément possible les charges données par le vent, la neige et les tremblements de terre dans des conditions réelles d'utilisation. Cela a entraîné une force de coupe de 45 kN appliquée au sommet du mur.

TRAROM%203_edited.jpg
TRAROM%203_edited.jpg

Spécimen de courbe hystérétique 4

Après les tests effectués sur chaque système structural, le plus efficace d'entre eux s'est avéré être le spécimen 4, ayant une résistance au cisaillement de 70 kN.

La structure des maisons NIDUS est basée sur la technologie TRAROM et est faite de bois traité localement et responsable, séché et approuvé pour la construction. Le revêtement est réalisé avec des planches disposées à 45 degrés dans des directions opposées de chaque côté (technologie de ratissage des planches) - spécimen 4 sur la figure ci-dessus - assurant ainsi une rigidité accrue et créant de l'espace pour TERMOPAIE - l'isolation thermique écologique. Aucun contreplaqué de bois traité chimiquement (OSB, MDF, HDF) n'a été utilisé pour éviter les émissions de composés organiques volatils (COV) ou de formaldéhyde , qui sont toxiques à certaines concentrations et nocifs pour les occupants à long terme.

 

Plus de détails sur le projet TRAROM peuvent être consultés ici .